Imprimer cette page - Recommander cette page à un ami - Générer cette page en PDF

Projet de ville

Des bons vœux pour le quartier… des bons vœux pour la ville !

Ce jeudi 26 janvier, le centre social Fabien Menot et Madame le Maire invitaient la population pour présenter leurs vœux.
« Le centre social est en plein changement. Je remercie les membres du conseil d’administration et tous les membres actifs pour leur implication au quotidien », débute Monique Galichet, présidente du centre social.

« Nous travaillons toujours dans l’état d’esprit du « bien et mieux vivre ensemble » continue t-elle.

Il est vrai qu’en 2016, le centre social a beaucoup œuvré dans le quartier avec, entre autres, l’ouverture de la ressourcerie « Les doigts de fée » permettant à tous et toutes d’acquérir pour un prix dérisoire, des vêtements et accessoires de mode, l’ouverture de l’atelier de menuiserie « La Fabrique » qui permet à ceux qui le souhaitent de se former au bricolage ou à la création d’instruments de musique ou encore d’emprunter du petit matériel pour réaliser de petits travaux chez eux. « La Fabrique va même prochainement rénover un bateau ! », annonce Monique Galichet. « C’est un projet qui est en train de se concrétiser et dont nous sommes très fiers. »

« C’est toujours un plaisir d’être à vos côtés » commence Patricia Fernandez-Pédinielli, Maire de la ville. « Il est important d’affirmer et ré-affirmer que nous sommes de vrais partenaires. Nous travaillons toute l’année pour améliorer le mieux-vivre ensemble et je remercie également toute l’équipe du centre social pour son énergie et sa présence malgré tous les renouvellements qui ont eu lieu. Vous démontrez votre dynamisme à travers toutes vos initiatives. Je sais également qu’un projet de fresque sur les murs de l’école Victor Hugo à l’initiative des mamans du quartier est à l’étude. Tout cela contribue à l’embellissement du quartier et de la ville et c’est un des objectifs de notre projet de ville. »

Le Maire a continué son allocution par la présentation du projet de ville : « Nous avions appelé l’année 2016, « année clef ». Et elle l’a été ! Nous avons obtenu la signature du grand projet de renouvellement urbain pour lequel trois quartiers sont concernés dont ceux des Aigues Douces et de La Lèque. Nous allons, pour ouvrir le quartier à la mer, permettre une meilleure circulation et parce que ces bâtiments sont trop dégradés, démolir les bâtiments J10 et H9, ainsi que les entrées 23 et 24 du bâtiment F du quartier des Aigues Douces, et les entrées 21, 23 et 33 du bâtiment B du quartier de La Lèque. 13 Habitat ici présent s’est engagé à recevoir individuellement chaque locataire concerné par cette démolition afin d’étudier avec lui, un relogement qui correspond à son projet de vie. Les locataires pourront même changer de quartier ou de ville s’ils le souhaitent. Nous allons également procéder à des travaux de rénovation thermique et de traitement des façades pour permettre aux locataires d’avoir des logements correctement et uniformément chauffés. Un travail sur le stationnement dans le quartier sera également fait et des ilôts pourront être construits sur des terrains actuellement vides. Nous allons mettre en valeur notre littoral et sa promenade en travaillant sur l’aménagement paysager et le mobilier urbain, requalifier les espaces extérieurs et améliorer leur gestion et leur entretien, et entreprendre l’amélioration de l’accessibilité des espaces de proximité et culturels. »

Ce projet de renouvellement urbain s’inscrit dans le projet de ville qui a pour objectif :
  
- de recoudre la ville grâce au contournement routier,
   - de redessiner l’espace de plusieurs quartiers de la ville grâce aux renouvellements urbains,
   - de conforter une dynamique de logements accessibles,
   - de retravailler les mobilités en facilitant les transports grâce, notamment, au Pole Gare,
   - de créer de nouvelles énergies propres et durables via par exemple l’arrivée de la thalassothermie,
   - d’encourager le cursus scolaire et le parcours scolaire de formation grâce à l’arrivée de filières générales et technologiques au lycée Mongrand,
   - de favoriser l’implantation d’entreprises nouvelles (même si la ville n’a pas la compétence économique) qui a déjà débuté avec la réhabilitation de la zone de la Grand’ Colle et l’arrivée du chantier naval à Caronte,
   - de maîtriser le taux des impôts locaux.

« Nous souhaitons mettre l’urbain au service de l’humain. Les grands axes de notre projet de ville sont définis. Mais, tous les détails sont à construire ensemble ! Vous avez participé, au travers des Rencontres pour la Ville et des réunions et ateliers citoyens, à l’élaboration de ce projet. Pour permettre une cohérence et fédérer tous les ateliers et collectifs, nous vous invitons à prendre toute votre place dans l’assemblée communale. Le chemin s’ouvre pour relever les défis » termine le maire.

Pour s’inscrire à l’assemblée communale et participer à l’élaboration de tous les grands projets de la ville, contactez le service citoyenneté au 04 42 40 73 14.

Retrouvez la plaquette décrivant le détail du projet de renouvellement sur la colonne de gauche "Documents à télécharger".

Un lycée d'enseignement général dans la ville

Dans le cadre des « Rencontres pour la Ville », l'atelier d'hier soir s'intitulait « Quelle école nous voulons pour nos enfants ? »

Retrouvez le reportage de nos confrères de Maritima.

Les rues de l'Histoire

A Port-de-Bouc ont été inaugurées dans le nouveau quartier des Résidences de la Paix quatre rues dont les noms touchent les cœurs des habitants. Quand la petite histoire complète la grande Histoire.

Retrouvez le reportage de nos confrères de Maritima.

L'Etat soutient les projets de réhabilitation

La secrétaire d'État Hélène Geoffroy a visité ce matin les quartiers des Aigues Douces et de Tassy, qui font l'objet d'un ambitieux projet municipal de réhabilitation. Plus de 400 000 € de l'État ont déjà été débloqués dans le cadre du Contrat de Ville.

Retrouvez le reportage de nos confrères de Maritima.

Les ateliers citoyens deviennent permanents

Dans le cadre des Rencontres pour la Ville de Port-de-Bouc, un atelier participatif était organisé hier sur le thème de la qualité de vie dans la salle Gagarine. Les problèmes de propreté et les incivilités du quotidien ont dominé les débats.

Retrouvez le reportage de nos confrères de Maritima.

Emission spéciale sur Maritima TV

Maritima TV a réalisé un reportage sur les Rencontres pour la ville et les 150 de la ville.

Retrouvez l'émission diffusée le 11 mai, ici.

Les projets s'exposent

Pendant les Rencontres pour la Ville, les projets ont été exposés à la salle Gagarine.

Retrouvez le diaporama de l'exposition.

Excellence environnementale du renouvellement urbain

Madame le Maire, Patricia Fernandez-Pédinielli, était à Paris lundi 25 janvier à la cérémonie officielle d'annonce des villes lauréates de l'appel à manifestation d'intérêt au Programme d'investissement pour l'avenir (PIA) qui s'est déroulée en présence de MM Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Louis Schwetzer, Commissaire Général à l'Investissement, et François Pupponi, Président de l'ANRU*. Le PIA s'articule avec le PNRU* par le volet d'excellence environnementale. 73 villes ont candidaté, 20 projets ont été retenus dans la catégorie "Ville et territoires durables, excellence environnementale du renouvellement urbain".

 

Un projet innovant et cohérent

Le projet présenté par la ville allie l'humain, l'urbain et le respect de l'environnement. S'appuyant sur les atouts et ressources naturelles du territoire (mer, vent, soleil) pour couvrir les besoins énergétiques du plus grand nombre, il inscrit la rénovation urbaine dans le cadre du développement durable. Avec l'amélioration des performances thermiques et énergétiques des bâtiments (habitat, édifices communaux, entreprises), des pratiques de consommation comme de production d'énergie, il améliorera le reste pour vivre des habitants et contribuera au développement économique avec l'essor de l'économie sociale et solidaire.

 

Des moyens spécifiques

Grâce à ce projet innovant, des moyens supplémentaires vont être alloués à la ville pour renforcer l'attractivité du territoire port-de-boucain. Le PIA est en effet doté d'une enveloppe globale de 71 M€ pour permettre la mise en œuvre des actions les plus innovantes dans les 20 sites retenus.

L'année 2016 sera destinée à la maturation du projet. Pour ce faire, le comité de pilotage et de sélection du PIA a décidé d'allouer une subvention de 120 000 € pour la réalisation du programme d'étude et d'ingénierie nécessaires à la concrétisation du projet. En plus de cette subvention, la ville comme les autres lauréats, bénéficieront d'un accompagnement opérationnel, technique et juridique par des experts dédiés et coordonnés par l'ANRU.

 

Au travail !

"Nous allons oeuvrer pour les nôtres avec le souci d'oeuvrer pour la collectivité." Patricia Fernandez-Pédinielli

Enfin, ce projet fera de Port-de-Bouc une ville pionnière. En effet, il s'agit de définir et mettre en oeuvre une stratégie d'innovation et d'excellence environnementale pas seulement pour la ville : il faut qu'elle soit reproductible pour d'autres villes.

Désormais, il reste donc aux habitants, aux élus et aux services municipaux à travailler ensemble pour réussir pour la ville mais aussi pour les autres !

Les « Rencontres pour la ville », les « Conseils citoyens » et tous les espaces de démocratie seront autant de lieux de construction collective pour affiner les projets et dessiner le Port-de-Bouc de demain.

(*) ANRU : Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine.

(*) PNRU : Programme National de Renouvellement Urbain.


Revue de presse digitale

Le 29 janvier 2016, Madame le Maire a tenu une conférence de presse sur le Projet d'excellence environnementale présenté par la ville.

La Marseillaise

Maritima

Projets d'avenir : le maire aux micros de Maritima

Le maire était l'invitée de l'émission "La Revue" du 13 janvier 2016 sur Maritima TV.

Elle répond aux questions de Didier Gésualdi sur les projets urbains et économiques de la ville.

Retrouvez l'émission sur le site de Maritima.

Le nouveau centre des services techniques

Le nouveau centre des services techniques a été inauguré jeudi 21 février dernier.

Retrouvez le reportage de Maritima.

Ouverture des Rencontres pour la ville

Ce matin, la ville a inauguré les Rencontres pour la Ville 2016. A la Maison des Services au public, les ateliers citoyens ont permis aux habitants de s'exprimer sur les services publics.

De quel service public avons-nous besoin ?

Voilà la question essentielle qui a été posée ce matin, à la MSP, lors des ateliers citoyens. Les habitants ont rencontré les agents du service public et les élus.

S'appuyant sur un constat commun d'effritement croissant des missions du service public, les ateliers citoyens ont traité plusieurs thématiques : le social, le logement, l'emploi, le service public municipal...
"On s'est battu pour avoir des droits et à l'heure actuelle on est en train de tout nous enlever ! Pourtant, les services publics sont essentiels au quotidien", confie une habitante.

Durant les ateliers, chaque personne a pris la parole pour donner son avis sur le service public. "Il faut qu'il soit de proximité mais aussi accessible", lance un habitant. "Et cela suppose donc de favoriser la relation humaine et donc la fraternité", ajoute Jean-Marc Fourneyron, directeur général adjoint des services municipaux

Une restitution tous ensemble

Après avoir partagé un repas en commun à l'espace Gagarine, les différents groupes des ateliers citoyens se sont réunis pour faire une restitution de la matinée. Le débat, riche et engagé, a fait ressortir l'envie d'encore plus de services publics mais aussi, un besoin de les améliorer ensemble.

A 18h, la ville a procédé à l'inauguration officielle du nouveau centre des Services Techniques Municipaux à la Mérindole, un symbole pour l'avenir du service public sur Port de Bouc.

Demain, à partir de 9h, les ateliers citoyens intergénérationnels continuent à l'espace Gagarine, suivi d'une rencontre à 14h avec les services publics municipaux.

A 18h, clôture de l'exposition "Château Saint Gobain 50 ans d'arts plastiques".


Port-de-Bouc, je l'aime, je la défends... je la construis !

Les 21, 22 et 23 avril les Rencontres pour la ville réuniront habitants, élus et techniciens pour écrire ensemble le Port-de-Bouc de demain.

S’informer, proposer, réfléchir, débattre… et agir ensemble pour défendre un projet de territoire social, urbain et économique décidé par tous et au service de tous tels sont les objectifs de ces journées clefs.

Retrouvez le dossier complet dans le Port d'attache n°136.

 Téléchargez le programme ici