Votre mairie

Cours Landrivon
13110 Port de Bouc
Tél. : 04 42 40 04 04
Fax :
04 42 06 28 92

Horaires d’ouvertures :
du lundi au vendredi
de 8H30 à 12H00
et de 13H30 à 17H30

Contacter la mairie

villes et villages fleuris
pavillon bleu

Imprimer cette page - Recommander cette page à un ami - Générer cette page en PDF

Projet de parc paysager de la Presqu'île

aquarelle

Dans le cadre d'une concertation ouverte à toutes et tous, la population port de boucaine est co-auteur d'un projet de parc paysager à proximité de la petite plage de la Lèque.

Les travaux en cours - avril 2014

Les travaux du projet d'aménagement du parc paysager de la Presqu'île, validés en concertation avec les habitants et financé en partie par le conseil général, ont débuté fin avril. Les premières phases consistent à changer la trajectoire de l'avenue du golfe afin de libérer totalement l'espace en front de mer pour l'aménager par la suite. Pour des raisons techniques, et notamment la mise en sécurité des pipelines et la mise à jour du bunker, le projet s'est adapté, nécessitant des délais de réalisation rallongés. Les principales orientations décidées avec les habitants seront mises en oeuvre : aires de jeux, terrain de volley, emplacement pour la piscine, aires de pique-nique, paillotes…, tout un programme que nous allons continuer à construire ensemble.

Téléchargez le dossier du Port d'attache consacré au projet :


Afficher Projet de parc paysager sur une carte plus grande

Plus qu'une plage, un parc paysager

C'est à partir d'une question assez ludique, « Et vous, comment imaginez-vous la plage de vos rêves? » que, depuis plusieurs semaines, les habitantes et les habitants peuvent émettre leur avis sur le projet d’aménagement d’une plage de ville à la Lèque. Il s’agit plus précisément du lieu-dit « la petite plage » et des espaces en friche qui la cernent, susceptibles de constituer un parc paysager en bord de mer. Lancée lors des dernières Rencontres pour la Ville, ce projet est un pas supplémentaire dans la réflexion collective sur l’avenir urbain de la presqu’île. Il se nourrit de jour en jour, alimenté par les réflexions de Port de Boucaines et Port de Boucains.

Une large concertation

Ainsi, lors de l’inauguration du sentier littoral, un grand stand accueillait les amoureux de cette petite plage naturelle et invitait l’ensemble de la population à exprimer ses désir d’agencement et d’installation, notamment en matière d’activités et de loisirs. Bercée par la musique de la mer et un air de jazz, plus d’une centaine de promeneurs ont mis des mots sur leurs envies et dessiné leur conception d’une plage qui corresponde à leurs désirs. C’était la première étape d’une concertation qui se prolonge aujourd’hui à travers des groupes très divers, composés de promeneurs, de membres associatifs, de parents, de collectifs sociaux d’environnement, de commerçants, de jeunes…

Sentier littoral

Du "raisonnable" à "l'attractif"

D'ores et déjà, cinq axes incontournables rassemblent l'assentiment de toutes et tous :

  • Garder le caractère naturel du lieu.
  • Prévenir le site d’incivisme et de dégradation.
  • Garantir une sécurité maximale du parc et de ses aménagements.
  • Favoriser une fréquentation intergénérationnelle.
  • Faire de cet aménagement un espace qui ouvre ses bras au-delà du quartier.
concertation

Parallèlement à ces axes essentiels au respect de l’espace et des usagers, les habitantes et les habitants ont manifesté leur enthousiasme pour faire de cette étendue entre ciel et mer, un grand jardin public pourvu d’équipements ludiques et capables de conjuguer tranquillité, convivialité et loisirs. En bons connaisseurs des lieux, plusieurs Port de Boucains ont décrit la plage et ses écueils : des pipelines à proximité, des rochers à fleur d’eau, un herbier de posidonie à protéger et du vent incontrôlable.

Conscient de ces difficultés incontournables, personne n’a demandé ni la lune, ni l’inabordable, mais juste la mise en place d’animations et d’activités à moduler au rythme des saisons, dans un environnement agréable.

Faire ensemble

concertation

Pour que les habitants de la Lèque et plus largement l’ensemble de la population s'approprient totalement ce projet, la ville a souhaité les associer de A à Z.

« Après avoir réalisé des entretiens individuels avec des habitants en amont et durant les Rencontres pour la ville, nous avons multiplié les espaces de rencontres au centre social
Fabien Menot, à la médiathèque, à la salle Elsa Triolet, à l’espace Gagarine, sur les marchés… Nous en préparons une avec la maison de retraite afin de recueillir les idées des résidents et leurs familles », précise Patricia Fernandez-Pédinielli.

En effet cet été, la concertation se poursuit. Plusieurs rendez-vous réuniront des groupes constitués issus du monde économique local, du monde associatif, mais aussi de toutes celles et ceux désireux de participer à cette aventure. Une aventure riche de propositions constructives, désormais à concrétiser. Pour accompagner la Ville dans cet
exercice, le cabinet conseil en développement territorial Nicaya et la société 139 paysages étudient les suggestions de chacun et leurs faisabilités, sachant qu’il faut tenir compte des exigences techniques du site et des impératifs financiers.
Anne Duvivier, l'architecte, soulignait la générosité et la créativité des idées exprimées : « Notre difficulté va être de trouver un consensus global en hiérarchisant les envies de chacun ». Tout en gardant à l’esprit, insistait le maire, que « le respect de l’expression port de boucaine sera fondamentale dans ce projet, comme dans tous les projets ».

 

concertation
concertation

Des idées "à creuser"

Haut de page

Réunion publique Mercredi 4 septembre 2013 à 18h - Espace Gagarine

La ville a organisé une réunion publique sur le projet d'aménagement du parc paysager de la Presqu'île.
Dans l'optique d'améliorer le cadre de vie des habitants et d'offrir un nouvel espace de détente pour l'été, la municipalité a lancé le projet d'aménagement du parc paysager de la Presqu'île, qui réunit les quartiers des Aigues-Douces / La Lèque.
Situé en face de la petite plage de la Lèque, le futur parc paysager a été proposé aux habitants lors des Rencontres pour la ville en avril 2013. Ces derniers se sont emparés du projet, en y apportant leurs avis, leurs conseils et leurs doutes durant de nombreux mois. Tout l'été, l'équipe municipale a poursuivi cette consultation avec les habitants des Aigues-Douces, premiers concernés par l'aménagement, mais aussi avec les associations, les commerçants et le reste de la population.
Dans les quartiers, sur le marché ou encore dans des salles municipales, ces échanges constructifs ont donné vie à un projet commun qui devrait sortir de terre pour l'été 2014. « Nous souhaitons que la Presqu'île devienne un espace qui rassemble toute la ville pour apporter un mieux-vivre ensemble tout en conservant une plage à l'état naturel », déclarait le maire, Patricia Fernandez-Pédinielli lors de la réunion publique du mois dernier.
En charge de la mise en forme du projet, le cabinet Nicaya et la société 139 paysages ont dessiné les contours du parc de la Presqu'île avec les bouts de crayon de chacun. « Le parc paysager sera un lieu de convivialité avec des espaces verts pour se détendre et pique-niquer, des jeux d'eaux pour les enfants, des pistes cyclables... Il sera entièrement piéton mais aura un parking distinct et l'actuelle avenue du Golfe sera décalée vers le Nord. Ce nouveau lieu, qui favorisera la mixité sociale et l'intergénérationnalité, sera dynamisé par des commerces, des événements, des activités récréatives, ludiques et sportives ».
A ce jour, les grands traits du projet ont été validés en réunion publique, début septembre, et les appels d'offre ont été lancés. Pour la municipalité, il reste à déterminer avec les commerçants et les partenaires associatifs quelles seront les animations et activités proposées pour l'été.