Votre mairie

Cours Landrivon
13110 Port de Bouc
Tél. : 04 42 40 04 04
Fax :
04 42 06 28 92

Horaires d’ouvertures :
du lundi au vendredi
de 8H30 à 12H00
et de 13H30 à 17H30

Contacter la mairie

villes et villages fleuris
pavillon bleu

Imprimer cette page - Recommander cette page à un ami - Générer cette page en PDF

La maison des Femmes Delphine Giovannini

Evelyne Santoru-Joly Première adjointe, Conseillère départementale
Madame le Maire Patricia Fernandez-Pédinielli
Madame la Présidente de SOS Femmes 13

René et Marie Castaldo ont lu des poèmes
Dévoilement de la plaque avec le filles de Delphine Giovannini
Françoise Fischer offre une toile pour la maison des femmes Delphine Giovannini

Une inauguration chargée d'émotion

Aboutissement d'un travail commun entrepris depuis plusieurs années entre la ville de Port-de-Bouc, la Capm, SOS femmes 13, VIE au féminin et les services de l'Etat, la maison des femmes Delphine Giovannini a été inaugurée samedi 19 mars à l'espace Youri Gagarine. Gérée par SOS Femmes, elle propose 8 places pour accueillir et mettre en sécurité les femmes victimes de violences conjugales et les enfants. Elle offrira également des espaces d'activités collectives pour aider les femmes à retrouver l'estime de soi et prendre un nouveau départ. « Le centre d'hébergement m'a permis de croire en moi et de recommencer une nouvelle vie. Je souhaite maintenant aider les femmes et j'ai proposé d'intervenir comme bénévole » témoigne Carole.

Des places insuffisantes

Dans un court-métrage réalisé pour l'occasion et projeté en préambule à l'inauguration, des femmes anciennes victimes de violences témoignent du phénomène d'emprise exercée par le conjoint et rappellent aussi que pour pouvoir se sortir de cet enfer conjugal, il faut avoir l'assurance de pouvoir être recueillie dans un centre d'hébergement surtout lorsqu'elles ont des enfants. Or; les places les places font cruellement défaut : "16 places d'hébergements font défaut sur l'ensemble de notre département. Avec ces 8 nouvelles places, la ville de Port de Bouc contribue modestement à relever ce nombre et surtout à 8 femmes supplémentaires et leurs enfants à trouver un refuge pour commencer à se reconstruire" précise Evelyne Santoru-Joly. Au-delà des intentions affichées, c'est bien une volonté politique forte traduite en actes qui est nécessaire : « Il y a sur ce territoire, une grande volonté politique qui a mis les outils nécessaires en différents lieux accessible. C'est un vrai travail de réseau avec des intervenants formés pour savoir repérer et accompagner les femmes victimes de violences » commente Amel Arvin-Béraud directrice de SOS Femmes 13.

Un moment émouvant

L'inauguration fut aussi un beau moment d'émotion. et l'occasion de rendre un vibrant hommage à Delphine Giovannini, féministe, syndicaliste et conseillère municipale dans les équipes de René Rieubon. Dans son allocution, le Maire a rappelé les moments forts de la vie de la militante port-de-boucaine notamment pendant le "lock out"  des chantiers navals. Les artistes ont souhaité affirmer leur soutient à cette cause. Marie et René Castaldo de l'association Lire et Dire ont lu deux poèmes sur la violence conjugale. Françoise Fischer a réalisé un tableau qu'elle a offert à la Maison Delphine Giovannini.

Vidéos à votre disposition :
  • Le reportage de Maritima sur l'inauguration samedi 19 mars 2016 ici.
  • Le 19 avril, Amel Arvin-Berod, directrice de SOS Femmes 13, était l'invitée de Didier Gésualdi pour l'émission La Revue.Vidéo à voir ici.