Votre mairie

Cours Landrivon
13110 Port de Bouc
Tél. : 04 42 40 04 04
Fax :
04 42 06 28 92

Horaires d’ouvertures :
du lundi au vendredi
de 8H30 à 12H00
et de 13H30 à 17H30

Contacter la mairie

villes et villages fleuris
pavillon bleu

Imprimer cette page - Recommander cette page à un ami - Générer cette page en PDF

1866-2016 : 150 ans en partage

Une clé USB chargée d'histoire

Le 16 décembre dernier, la ville a remis à différents acteurs de la commune une clé chargée d'Histoire.

Toute cette année 2016 Port-de-Bouc a fêté ses 150 ans à travers différents événements. Pour clôturer cet anniversaire, la ville a offert une symbolique clé de la ville aux membres du Comité de Pilotage de cet anniversaire ainsi qu'à diverses associations et personnalités partie prenante de l'événement.

Retrouvez le reportage de Maritima.

Et Port-de-Bouc s'est éCriée dans l'édition Analogues

Laurent Bourderon a réalisé une vidéo de l'exposition Et Port-de-Bouc s'est éCriée maison d'édition d'art contemporain Analogues.

Rendez-vous sur le site analogues.fr.

Et Port-de-Bouc s'est éCriée

Le centre d’arts plastiques Fernand Léger propose une exposition photographique d’envergure à la Criée. Sept artistes interprètent le territoire par des esthétiques photographiques personnelles et hétérogènes offrant un regard inédit sur la ville de Port-de-Bouc.

Avec la participation du Photo-club Antoine Santoru.

Artistes exposant :

Brigitte Bauer / Jean-Christophe Béchet / Gaël Bonnefon / Nicole Chayne-Salini / Sophie Goullieux / Kévin Lapeyre / Martial Verdier

L’exposition sera accompagnée de vingt photographies prises par des photographes amateurs de la ville ayant gagné le concours « Port-de-Bouc 150 ans après ». Financé par l’Etat dans le cadre de la Politique de la Ville.

Vernissage samedi 9 juillet à 19h : le reportage de Maritima TV.

Exposition visible jusqu'au 9 septembre 2016
Entrée libre du mardi au samedi de 14 h à 19 h Renseignements et réservations des visites commentées : 04 42 43 31 20 / 04 42 40 65 91

Le festival en images

Créations port-de-boucaines, spectacles, mapping vidéo, expositions, concerts...retour en images sur un mois de juin fou pour l'anniversaire des 150 ans de la ville !

Les Olympiades

Toutes les générations se sont retrouvées dimanche 5 juin autour des pratiques sportives port-de-boucaines ! Une exposition permanente réalisée par le service municipal des sports retrace l'histoire du sport sur la ville. Moments d'émotions, de convivialité et ambiance festive pour réaffirmer que Port-de-Bouc est une terre du sport populaire et accessible à tous. "Sport-de-Boucains" et fiers de l'être !

Le carnaval s'invite aux 150 ans

Faute de beau temps, le carnaval a été reporté au 11 juin et s'est invité à l'anniversaire de la ville.

L'Ajès nous mène en vélo !

Pour développer le déplacement en vélo, autant l'aimer et savoir en faire ! L'Ajès a organisé son premier festival du vélo le 12 juin.

Inauguration du vallon Clément Mille

Mieux que des bassins de rétention d'eau classiques et nécessaires, le vallon est un agréable espace de balade et de détente que beaucoup ont découvert samedi 18 juin.

Les 10 km de Castillon

Une course traditionnelle qui prend des allures festives pour les 150 ans de la ville !

Danse classique et musique : créations port-de-boucaines

Des créations particulières pour les 150 ans avec l'école de musique et de danse Hubert Gamba ! Evasion et liberté ont été mises à l'honneur dans un gala exceptionnel et une composition musicale créée pour l'occasion par José Pavli, musicien reconnu et ancien élève de l'école Hubert Gamba ! Un formidable spectacle samedi 18 juin sur le cours Landrivon.

Les Port-de-Boucains font leur cinéma

Pendant un an, les réalisateurs de Film Flamme ont invité les habitants à tourner des petits films en 16 mm. Action financée par l'Etat dans le cadre de la Politique de la ville.

Fête de la musique

Natty Crew, The soul papaz et Soviet Suprêm ont fait bouger le cours Landrivon le 21 juin !!

Bocan way : la chaîne port-de-boucaine

La chaîne YouTube, élaborée dans le cadre de la politique de la ville, a vu le jour le 22 juin avec 3 vidéos mise en ligne.

La présentation des vidéos s'est faite sur le cours Landrivon le jour-même à 22 heures.

"Port-de-Bouc en 150 adjectifs", "150 nuances de Port-de-Bouc" et "Port-de-Bouc en 150 secondes", trois courts métrages où les Port-de-Boucains présentent leur ville.

Réalisé avec le Paj, l'Espace numérique et l'aide du youtubeur Mc Duval.

Rendez-vous sur Bocan Way.

Performance de Patrick Raphaël

Pendant le concert gratuit des Soviet Suprêm, l'artiste Patrick Raphaël a réalisé une toile grand format à partir de la musique du groupe.

La soirée des collègues

Les examens sont finis, ça se fête ! Espace jeunes talents, hip hop et boeuf avec Nono et les Potos... une soirée de fête en musique sur le cours Landrivon le 22 juin.

Les jeunes font le mur

Hichem Khalil a réalisé 150 portraits de jeunes Port-de-Boucains.

Retrouvez l'ensemble des portraits sur viméo

Soirée Django Reinhardt

De la cour du cinéma Le Méliès au cours Landrivon avec "Moonlight trio", le jazz manouche a rythmé la soirée du 23 juin.

Port-de-Bouc ça se danse

150 ans d'histoire port-de-boucaine revue et corrigée par Sport Loisirs Culture et l'Etoile Gymnique. Des tableaux gymniques, acrobatiques et poétiques pour vivre ou revivre les grandes étapes qui ont construit la ville. C'était le 25 juin sur le cours Landrivon.

Si Port-de-Bouc m'était contée : mapping sur la gare

Les murs de la gare se sont illuminés samedi 25 juin de l'histoire de la ville en images. Un spectacle original, une fresque lumineuse sur une musique originale. Plein les yeux, plein les oreilles pour un moment inoubliable !

Fête des gens de mer

Cérémonies religieuses, défilé, fanfare, majorettes, costumes d'antan mais aussi, musique, danses méditerranéennes, danses d'hier et d'aujourd'hui, loto de la solidarité... un beau dimanche fraternel et convivial pour ce 26 juin. Invitée surprise, la mezzo-soprano Sophie Pondjiclis a fait un boeuf improvisé avec les guitares flamencas.

Et Port-de-Bouc s'est éCriée

Exposition photographique en partenariat avec les Rencontres de la photographie d’Arles

Le centre d’arts plastiques Fernand Léger propose une exposition photographique d’envergure à la Criée. Sept artistes interprètent le territoire par des esthétiques photographiques personnelles et hétérogènes offrant un regard inédit sur la ville de Port-de-Bouc.

Avec la participation du Photo-club Antoine Santoru.

Artistes exposant :

Brigitte Bauer / Jean-Christophe Béchet / Gaël Bonnefon Nicole Chayne-Salini / Sophie Goullieux / Kévin Lapeyre / Martial Verdier

L’exposition sera accompagnée de vingt photographies prises par des photographes amateurs de la ville ayant gagné le concours « Port-de-Bouc 150 ans après ». Financé par l’État dans le cadre de la Politique de la Ville.

Vernissage samedi 9 juillet à 19 h

Entrée libre du mardi au samedi de 14 h à 19 h Renseignements et réservations des visites commentées : 04 42 43 31 20 / 04 42 40 65 91

21 et 22 juin Port-de-Bouc fête la musique

Pendant 2 jours, la ville fête la musique sur le cours Landrivon !

21 juin à partir de 19h 

Concerts et DJ gratuits jusqu'au bout de la nuit !

19h/ Roots and faya avec Natty Crew

Natty Crew est un groupe originaire du Sud de la France qui s’est formé en 2012.
Il se compose de 9 musiciens dont deux chanteurs, tous issus d’univers musicaux très différents (métal, jazz, funk…) et chacun apportant son expérience musicale dans ce projet autour d’une même vibration, celle du reggae !

Laissez vous emporter dans leur univers festif et entraînant au rythme du Roots, Rock and ReggaeDub.

20h/ Funk and sool avec The Sool Papaz

Le funk, la sool, l'afrobeat des années 60, 70 passent dans le rouleau compresseur du groupe pour donner une musique avec grooves puissants. Les riffs funk, les breaks explosifs, l'énergie des cuivres, une rythmique minutieuse et entraînante, le tout conjugué à la voix hypnotique et déjantée du chanteur Jean Vincent Garibal, vous mettent dans un état de transe, définitivement accro à la danse.

22h/ Chaud devant ! avec les Soviet Suprêm

Ils s'appellent Sylvester Staline et John Lénine et avec Dj Croute Chef ils forment les Soviet Suprem ! Tout est prêt pour leur putsch musical à Port de Bouc ! « On a noyé le ragga dans le rhum; on a râpé le chou du hip hop ...».

Complètement déjantés, les Soviet Suprem proposent un genre musical populaire aux influences balkaniques, militaro-punk et électro qui va à l'encontre de l'influence américaine sur la musique actuelle. Eh oui, la dérision est une arme musicale irremplaçable !

23h30/ DJ Olive jusqu'au bout de la nuit !

 

22 juin à partir de 17h

La fête de la musique continue ! Le cours Landrivon devient une scène ouverte aux jeunes talents port-de-boucains.

La soirée des collèges à partir de 17h

17h/ Espace jeunes talents avec le Point accueil jeunes
18h30/ Le boeuf avec Nono et les Potos
20h/ Scène hip hop
22h/ Les jeunes font le mur
Le talentueux photographe Hichem Khalil a photographié 150 jeunes port-de-boucains. Tout au long de l'été, ces portraits seront projetés sur la murs de la ville. En attendant, ce soir, vernissage sur le cours Landrivon.
22h30/ Grande soirée DJ

 

Des créations port-de-boucaines pour le 18 juin

Samedi 18 juin, la musique et la danse investissent le Cours Landrivon avec des créations spéciales pour les 150 ans de la ville.

18h/ Les enfants dansent "Evasion"

Les petits rats de l'école de danse Hubert Gamba ont saisi à bras le corps et sur la pointe des pieds l'occasion de l'anniversaire des 150 ans de la ville pour créer un gala de danse exceptionnel évoquant la liberté.

19h/ Toute une ville en musique

Ancien élève de l'école de musique Hubert Gamba, Denis Pavli est désormais un musicien reconnu. Pour les 150 ans de la ville, il a rempli ses partitions d'une composition dédicacée à Port-de-Bouc : "Mouvements". Il sera accompagné sur scène de 150 musiciens et 100 chaises.

Concours photo : les résultats !

Les expositions-restitution du concours "Port de Bouc, 150 ans après" dans les 4 centres sociaux de la ville, permettant de sélectionner 20 photos d'habitants qui figureront cet été à la grande exposition de la Criée, intégrée à la programmation des Rencontres Photos d'Arles dans la rubrique "l'été Arlésien", se sont terminées vendredi.

Le jury de professionnels a sélectionné le 15 avril, 4 photos par centre.
Par la suite, vous avez été près de 300 personnes à venir vous exprimer afin de voter pour une 5ème photographie coup de coeur dans chaque lieu d'exposition. Un grand merci pour votre mobilisation et pour celle des participants.

Le palmarès :

Centre social Lucia Tichadou :

- Kelly Avedikian
- Farès Makhzoum
- Lena Debacker
- Guy Thibert
- Malvina Palmieri (5ème prix "coup de coeur du public")

Centre social Fabien Menot :

- Monique Vair
- Paule Frisca
- André Loubet
- Groupe ETAPS
- Pascal Laubignat (5ème prix "coup de coeur du public")

Centre social Nelson Mandela :

- Sylvette Galisi
- Sylvie Belfatmi
- Danielle Convery
- Huguette Muguet (prix du jury et 5ème prix "coup de coeur du public")

Centre social Jacques Brel :

- Naima Senanedj
- Christian Devin
- Martine Aubry
- René Castaldo
- Gilbert Caneri (5ème prix "coup de coeur du public")

Nous nous retrouvons dès le 9 juillet à la Criée de Port de Bouc.

Encore bravo à tous

Patrick Raphaël en résidence au centre Fernand Léger

Parmi les rendez-vous culturels à ne pas manquer, l'exposition de l'artiste marseillais Patrick Raphaël, qui est, depuis la mi-janvier et jusqu'en juin, en résidence au Centre d'arts plastiques Fernand Léger. 

Le reportage de Maritima.

Les collégiens travaillent sur l'Exodus

Pour renforcer le devoir de mémoire et partager l'histoire de la ville, la municipalité et le Centre d'Arts associent les jeunes Port de Boucains à un projet concernant l'Exodus.


L'Exodus, un moment marquant de l'histoire de Port de Bouc.

Rappelons-nous... En 1947, les 4500 juifs rescapés des camps d'extermination sont embarqués sur le bateau Exodus 47 pour les acheminer vers la Palestine. Trajet devenu impossible en cours de route en raison du véto britannique.

Les émigrants sont alors embarqués sur 3 navires en direction des eaux françaises. Le 29 juillet 1947, ces 3 bateaux arrivent en rade de Port de Bouc. Malgré la force des britanniques, les passagers refusent de descendre sur le sol français et une magnifique chaîne de solidarité se forme afin d'aider les passagers de ces bateaux cages qui vivaient dans des conditions inhumaines (faim, soif, manque d'hygiène). A l'époque, la presse marseillaise parlait d' « Auschwitz flottant ».

Ces bénévoles bravant l'interdit britannique (infirmiers, médecins, anciens résistants, commerçants, pêcheurs, syndicats...) embarquent vivres, médicaments, vêtements pour secourir les passagers en attendant qu'une solution soit trouvée.

Un mois plus tard, les passagers seront placés dans des camps ouverts par les Nations Unies à Hambourg puis rejoindront Israël, Etat déclaré indépendant en 1948.

C'est autour de cette histoire marquante de la Ville que les élèves du collège Mistral vont travailler.

En septembre prochain, une exposition sur le thème de l'Exodus sera installée au centre d'Arts Fernand Léger. L'artiste Anne Goyer y exposera sur grandes toiles des portraits de personnes témoins de cet épisode port de boucain comme entre autre un ancien boulanger de la ville réalisant jusqu'à 19 fournées par jour pour nourrir les passagers ou un rescapé d'Auschwitz passager de l'Exodus aujourd'hui conférencier et écrivain vivant à Tel Aviv.

Pour renforcer le devoir de mémoire et partager l'histoire de la ville, la municipalité et le Centre d'Arts ont souhaité associer des jeunes Port de Boucains à ce projet.

Ce mardi, la directrice et l'artiste sont venues proposer une collaboration aux jeunes 4ème du collège Mistral. Les élèves se sont montrés très attentifs et concentrés sur le sujet qui leur était proposé et qui les a passionné : raconter l'Exodus à leur manière en 2016 et réaliser des interviewes de leurs proches pouvant témoigner de cette période (parents, grands parents, amis...).

Les enregistrements vocaux seront écoutés par les visiteurs de l'Exposition.

Ils écriront également des articles concernant l'Exodus qui seront publiés sur le site internet de la Ville.