Imprimer cette page - Recommander cette page à un ami - Générer cette page en PDF

Fête de la musique 2017

Fêtons la musique à Port de Bouc

 

Intemporelle et planétaire, la musique développe l'imaginaire et rassemble les peuples, partout dans le monde. Vendredi 23 juin, la ville de Port de Bouc souhaite réunir petits et grands autour d'une soirée musicale où le son et la danse seront les maîtres mots. Rendez-vous tous sur le cours Landrivon pour ce menu de fête !


L'ENTREE

Dès 18h, les plus jeunes seront servis avec Momo Solo un spectacle musical pour enfants. Seul avec sa guitare, Momo nous raconte une journée dans la vie de « Colia », son petit fiston, à travers une dizaine de chansons pleines d’amour et d’espièglerie. Il nous entraine à la rencontre du « cauchemar du placard », à la recherche de « la chaussette de Colia »...

« Maman !!! ». C'est en pleine nuit que le petit Colia se réveille tout transpirant : il vient de faire un cauchemar. La nuit fut agitée...et le réveil pour l'école va se faire en fanfare ! Suivez tout au long du spectacle les tribulations du petit Colia...le tout dans un style subtil et poétique mais aussi très rock n’roll qui s’écoute et se vit de 3 à 77 ans !


A 19h, c'est le pétillant Jean-Charles Debove, multi-instrumentiste et musicien depuis l’âge de 6 ans qui nous fera découvrir le Handpan. Cet instrument d’origine suisse diffuse des sonorités subtiles et envoutantes. Il s'inspire du Steel Drum que l'on appelle plus familièrement tambour d'acier. Il vous invite à partager un voyage autour de ce magnifique instrument rassemblant ses influences et ses expériences. Venez apprécier les bienfaits de cette musique tout en douceur et subtilité.


LE PLAT DE RESISTANCE

A 20h, la ville recevra une figure incontournable du reggae français, Léo, chanteur du groupe marseillais Raspigaous. Pour ce concert acoustique, Léo revient à ses premiers amours, la guitare à la main. Oscillant entre compositions et reprises des Raspigaous, le chanteur déroule une palette vocale impressionnante de clarté et de chaleur, s'autorisant même de longues phases d'improvisation très proche du scat et du jazz... Le tempo est toujours festif et les flows incessants !


Et dès 21h15, c'est le groupe Moussu T e Lei Jovents qui nous fait le plaisir de revenir jouer sur Port de Bouc ! Ce groupe du « bord de mer » et plus précisément des zones portuaires, s'inspire du melting-pot marseillais des années 30 où les chansons provençales côtoyaient les opérettes et les musiques blues et jazz alors en pleine explosion. Sur cette musique cosmopolite, il compose un nouveau répertoire en occitan ou en français, à l'image du littoral provençal.


LE DESSERT

A 22h30, c'est la légende du reggae jamaïcain Pablo Moses qui montera sur la scène port de boucaine avec seulement deux dates de concert dans la région dont une chez nous ! Voix unique, rebelle et révolutionnaire, rasta au sens strict, Pablo Moses sort son premier album en 1975 « Revolutionary Dreams ». Il est influencé par les plus grands penseurs de la conscience noire tels Marcus Garvey, Steve Biko ou Martin Luther King.


LES MIGNARDISES

Vendredi 23 juin, de 18h à 20h, les classes de danse classique de l'Ecole de musique et de danse Hubert Gamba proposent leur spectacle de fin d'année au théâtre Le Sémaphore. Réservation obligatoire auprès de l'Ecole Hubert Gamba, 0442061673. Tarif : 4€


Samedi 24 et dimanche 25 juin, à l'espace Gagarine, c'est l'association de danse « Pas de bourrée » qui organise son Gala de fin d'année aux côtés de l'Ensemble Vocal Crescendo de l'Ecole de musique et de danse Hubert Gamba. Réservation obligatoire auprès de l'association « Pas de Bourée » au 0624152885 ou sur le facebook « Pas de bourrée ». Tarif : 3€