Imprimer cette page - Recommander cette page à un ami - Générer cette page en PDF

Salon Méditerranéen des Arts plastiques

54 ème édition du SMAP : le programme complet

La culture n’est pas un luxe, c’est une nécessité, exprime Gao Xingjian, lauréat du Prix Nobel de littérature 2000. Cette réflexion est au cœur des évolutions de notre société. La culture n’est pas réservée à une élite encore moins une marchandise. Elle nous aide à appréhender le présent et nous projette vers l’avenir. Pour cela elle doit être un bien commun à tous. C’est d’ailleurs une des ambitions de l’éducation populaire.

La Ville de Port-de-Bouc n’a eu de cesse depuis près d’un demi-siècle d’encourager les rencontres humaines, de favoriser le lien social par des partages artistiques et culturels impulsés grâce aux actions de l’association Art et Créations. La fondation du Salon Méditerranéen des Arts Plastiques, il y a maintenant cinquante-quatre ans, a dès son origine répondu aux objectifs de réunion des talents professionnels et amateurs intergénérationnels. Il s’agit d’une véritable vitrine des évolutions de l’art vivant.

L’année 2015 voit l’inauguration d’un prix du public où chacun pourra voter afin d’exprimer sa sensibilité plastique.

Le poids de l’Histoire prouve quotidiennement le besoin d’appréhender les enseignements du passé pour mieux faire face aux défis de la modernité. Les programmes culturels 2014 ont initié ces questionnements. Les Journées du patrimoine 2015 seront un tremplin, en prévision des commémorations du 150e anniversaire de la Ville de Port de Bouc en 2016 ; elles établiront un lien entre les horreurs de la guerre 39-45 et celles des événements de janvier 2015.

La quête incessante d’un retour aux valeurs profondes de l’âme humaine est l’un des aspects du travail de Pierre Cayol et de Manuel Paoli. Les deux invités d’honneur du Salon 2015 présentent à leur manière une œuvre pure qui exprime une recherche plastique relative à la nature, aux créations de l’univers et à la place de l’homme. La qualité et la démarche de ces productions, venant s’associer au talent de l’ensemble des exposants, font de l’édition 2015 du Grand Salon des Arts de Port de Bouc, un moment artistique d’importance où l’utilité de la culture n’est vraiment plus à démontrer.

54 ème salon méditerranéen des arts plastiques

La 54 ème édition du salon des arts plastiques méditerranéen (SMAP) se tiendra du 16 au 29 mai à l'espace Gagarine.

Rendez-vous incontournable des arts à Port de Bouc, ce salon et présidé par le peintre Georges Briata. Il associe la présentation d'oeuvres d'artistes professionnels aux oeuvres d'amateurs promues par l'organisation d'un concours de peinture et de sculpture.

Les inscriptions au concours 2015 sont ouvertes aux amateurs au mois de février. Les personnes intéressées doivent retourner le bulletin dûment complété au centre d'arts plastiques Fernand Léger.

53e Salon méditerranéen

Le 53e Salon Méditerranéen des Arts plastiques ouvre ses portes du 10 au 23 mai à l'espace Gagarine.

Vernissage de l'exposition le samedi 10 mai à 17h30 pour l'espace pédagogique et à 18h30 pour le grand salon.

Grands prix de peinture et de sculpture organisés par la ville de Port de Bouc et l'association Art et Créations.

Entrée libre tous les jours de 14h à 18h30.

Contact centre d'art Fernand Léger : 04 42 43 31 20.

 

Les gagnants du Grand Prix de peinture 2014 :
Francis Baduino, Grand Prix « Pierre Santoru » et médaille de la Ville
Mireille Benaïm, 2e Prix et médaille du Conseil Régional
Benoit Dabin, 3e Prix « G. Borios » et médaille du Conseil Général
Gwenaël Nebot, 4e Prix

Les gagnants du Grand Prix de sculpture 2014 :
Jérémias Blanco, Grand Prix et médaille de la Ville
Rose Ollier, 2e Prix et médaille du Conseil Régional
Corinne Bouineau, 3e Prix et médaille du Conseil Général

Les enfants des centres sociaux et du centre de loisirs municipal ont également été récompensés pour le travail qu'ils ont mené tout au long de l'année dans les ateliers animés par les intervenants artistiques de l'association Art et Créations. Une belle exposition où cette année, la couleur fut un riche moyen d'expressivité.