Ce samedi c'est le GRAND retour des Sardinades !

A 18h30, ouverture du site des Sardinades, sur le port Renaissance à Port de Bouc. Groupes musicaux tous les soirs de l'été, du jeudi au dimanche, pour une ambiance assurée !

Fête des pêcheurs et puces nautiques ce dimanche 26 juin à Port de Bouc !

Retrouvez tout le programme sur www.portdebouc.fr et sur la page Facebook "Ville de Port de Bouc"

Ne plus afficher le(s alertes(s)
Retour à la liste
Exposition No Fish, No Future

Exposition No Fish, No Future

Article publié le

Exposition d'Anne-Catherine Becker-Echivard
Grand Arles Express- Rencontres de la Photo d'Arles
du 20 juin au 23 août 2019

Pourquoi le poisson ? Quelle drôle d’idée. Que viennent-ils faire dans tout cela ? Les mises en scènes d’Anne-Catherine Becker-Echivard (ACBE) séduisent ou dérangent, mais elles interrogent, parlent immédiatement à tout le monde. Cela vient-il du fait que l’homme descend du poisson ? L’homme moderne a mis près de 200 000 ans à se remplir la tête jusqu’à être à 2 doigts de se la faire péter. Pendant tout ce temps, il s’est souvent pris pour Dieu et il est finalement arrivé à un point de non retour. Le poisson fait partie des condamnés. L’exposition No Fish No Future est à prendre au premier degré. Faire des bulles sous l’eau n’est plus une activité sans risques à l’époque du 8e continent. Surchauffe générale et pollution insupportable dont l’homme s’indigne le temps d’un tweet, avant de replonger dans son petit écran, noyé sous un tropplein d’informations. Pas le temps de penser à demain. Le poisson en a marre de subir. Il s’affirme au coeur d’une rétrospective où ACBE présente son travail photographique et son dernier projet Umanofish dans lesquels les bulles sortent de l’eau. Les créatures écaillées prennent la parole.

Ouverture :
du mercredi au vendredi : 14h - 17h30
samedi : 14h – 18h

Exposition accessible sur présentation du forfait des Rencontres d’Arles 2019.