Retour à la liste
11 MAI : DECONFINEMENT PROGRESSIF (sauf indication gouvernementale contraire)

11 MAI : DECONFINEMENT PROGRESSIF (sauf indication gouvernementale contraire)

Article publié le

Communiqué de la mairie de Port de Bouc :

Nous vivons une crise sanitaire sans précédent. Depuis maintenant presque deux mois, les citoyens de notre pays respectent un confinement strict malgré un flot d’informations contradictoires, de messages flous et de prises de décisions incohérentes et irresponsables de la part de notre gouvernement.
Nous, représentants de l’autorité municipale ne sommes pas scientifiques et nous ne pouvons pas analyser d’un point de vue médical et sanitaire les enjeux d’un confinement et d’un déconfinement. En revanche, nous pouvons porter quelques premières pistes de réflexion sur les conséquences des décisions gouvernementales :
Force est de constater que la crise est en grande partie due à la casse depuis plusieurs années de l’hôpital public, à l’organisation de la désertification médicale et à la privatisation des soins, de la recherche et des laboratoires pharmaceutiques. Tirons aussi les enseignements des secteurs où la crise a été la plus meurtrière : Les quartiers de la région parisienne, par exemple, ont payé un lourd tribut. Ces quartiers qui concentrent en forte densité des travailleurs contraints de poursuivre leur activité malgré le confinement ont été plus largement touchés par le covid-19. La crise n’a pas été la même pour tout le monde : Les inégalités de classe ont été criantes et elles ne cessent d’augmenter.

C’est l’ensemble de l’organisation de notre société qui est à interroger et à remettre en cause. Elle a montré clairement ses limites en plaçant les enjeux financiers et économiques devant la vie et la santé des femmes et des hommes.

N’étant pas à une contradiction près, le gouvernement poursuit sa désorganisation de la crise en renvoyant l’ensemble des responsabilités aux communes. A l’heure où nous aurions besoin d’un Etat fortement présent, planifiant les directives, nos gouvernants font porter la responsabilité des décisions sur les municipalités en se débarrassant des problèmes. Débrouillez-vous ! Sans moyens, sans consignes et après avoir paniqué l’ensemble de la population.

 

*Quelle reprise de l’école dans ce contexte ?

Nous avons à faire face à deux enjeux : assurer la sécurité des enfants et des personnels (enseignants, ATSEM, personnel d’entretien…) et permettre aux parents qui sont obligés de reprendre le travail de ne pas se retrouver sans solution.
Pour nous l’école est Républicaine. Elle est obligatoire et doit assurer l’égalité entre tous les enfants. Introduire le volontariat dans la reprise de l’école va à l’encontre de l’ensemble des principes qui forgent notre société. De plus, nous ne recevons aucune aide financière ni procédure de la part des services de l’Etat. Comment organiser l’accueil des enfants dans ce contexte-là ?

Le 11 mai, nous ne rouvrirons ni les écoles, ni les haltes – garderies, ni le centre de Loisirs. Dans l’incapacité de trancher dans le débat d’experts qui se joue actuellement sur la reprise de l’école, nous sommes obligés d’appliquer un principe de précaution et nous refusons de le faire dans la précipitation.

Durant toute la période du confinement, nous avons accueilli les enfants des professionnels prioritaires en assurant la sécurité sanitaire. Fort de cette expérience et conscients de la difficulté que cela pourrait représenter pour certains, nous mettons tout en œuvre pour adapter le plus rapidement possible des accueils scolaires aux enfants dont les parents sont confrontés à la reprise de l’activité professionnelle. 
Concernant, l’ouverture des haltes garderies municipales et du centre de loisirs, actuellement, nous ne sommes pas en mesure d’accueillir des enfants et nous poursuivons notre travail pour aménager les espaces et les pratiques de travail.


Pour toutes les questions d’ordre scolaire, trois numéros de téléphone et courriel spécifiques sont à votre disposition :
04 42 40 65 81 / 04 42 40 65 82 / 04 42 40 65 83
enfance-education@portdebouc.fr

 

*Reprise progressive du service public municipal

Durant toute la période du confinement, les services municipaux ont assuré la continuité du service public. Plus de 4000 appels qui ont été traités par nos différentes permanences téléphoniques. Vous avez été nombreux à nous contacter et nous vous remercions pour votre patience et votre compréhension. Nous n’avons à aucun moment rompu le lien.
A partir du 11 mai, les services municipaux travaillent à une réouverture progressive qui permettra de respecter les gestes barrières et d’assurer la sécurité sanitaire des agents et du public.
Nous allons apprendre tous ensemble à transformer nos façons de faire. Nous continuerons de privilégier les accueils téléphoniques et les RDV, et nous organiserons de manière différente les accueils physiques. Tout ne pourra pas rouvrir le 11 mai et progressivement nous construirons des réponses adaptées. L’ensemble des éléments pratiques vous seront transmis pour que vous sachiez précisément quelles réponses seront apportées à vos demandes.

À partir du 11 mai, vos contacts pour la mairie :

-Accueil de la mairie : 04 42 40 04 04


-Numéro vert : 0800 0909 26


-Astreinte technique : 06 72 80 14 05 (après 17h30, soirs, week-ends et jours fériés)


-Maison des services au public : 04 42 40 65 12 (attention réouverture reportée ultérieurement)


N.B : Nous vous remercions, par avance, d’éviter AU MAXIMUM un déplacement physique à la mairie et dans les services en appelant AVANT pour vous renseigner. Si un RDV physique s'impose, la mairie vous recevra dans des conditions de sécurité en vous donnant une date et un horaire précis au préalable. MERCI.