Ce samedi c'est le GRAND retour des Sardinades !

A 18h30, ouverture du site des Sardinades, sur le port Renaissance à Port de Bouc. Groupes musicaux tous les soirs de l'été, du jeudi au dimanche, pour une ambiance assurée !

Fête des pêcheurs et puces nautiques ce dimanche 26 juin à Port de Bouc !

Retrouvez tout le programme sur www.portdebouc.fr et sur la page Facebook "Ville de Port de Bouc"

Ne plus afficher le(s alertes(s)
Retour à la liste
CASTILLON : ENFANTS ET ADULTES ONT REPLANTÉ LA FORÊT

CASTILLON : ENFANTS ET ADULTES ONT REPLANTÉ LA FORÊT

Article publié le


La première opération de replantation de l'entrée de Castillon devait avoir lieu le 25 novembre dernier, pour la Sainte Catherine, où tout prend racine.


Mais l'envie de soigner notre forêt, quant à elle, remonte à beaucoup plus loin. Elle a germé dès le lendemain des incendies d'août 2020. En voyant Castillon la belle, défigurée par les flammes, nous avons été nombreuses et nombreux à vouloir nous armer de courage, de volonté, de semis, de jeunes pousses, de pelles et de pioches pour redonner à la forêt sa splendeur légendaire. Le feu a touché à notre poumon vert, il était impensable de ne pas replanter. Même si nous le savons, la terre est forte, elle a besoin de souffler, se régénérer et retrouver toute sa fertilité... Elle avait tout simplement besoin de temps.

Alors la replantation conduite mercredi 1er, jeudi 2 et vendredi 3 décembre s'est faite sur une parcelle victime des flammes en 2017. Trois années de repos des sols calcinés, de régénération de la biodiversité, de la flore, de la faune, pour qu'un terreau propice à la pousse de nouveaux arbres se réinstalle. Trois années de repos, voici d'après les experts, le nombre d'années nécessaires à une nouvelle résurgence, à une nouvelle plantation.


Dès 9h du matin le mercredi, se sont tout d'abord les élèves du collège Frédéric Mistral qui se sont précipités, malgré le froid mordant, vers le terrain aux abords du parking d'entrée de Castillon pour appliquer un premier pansement sur notre forêt.
Une replantation possible grâce au travail préparatoire des agents municipaux, de Nicolas Bonnal, responsable des espaces verts, et ses équipes pour faciliter la tâche et accompagner jardiniers en herbe et planteurs plus aguerris.


Ce travail de replantation a été encadré par les agents des espaces verts, l'Office National des forêts, les sapeurs-pompiers certes, les professeurs, mais également par de nombreuses associations venues en renfort pour participer à cette action de plantation collective. Parmi elles, "Nous voulons des coquelicots", "Alternatiba", "Replanter la forêt Méditerranéenne", toutes bien décidées à accompagner les enfants des centres sociaux et des écoles de la ville, mais également à prodiguer des conseils et enseigner l'importance d'une forêt. Son mode de fonctionnement, l'importance de chaque acteur végétal et animal, les risques liés aux incendies, à la pollution et au réchauffement climatique.


Le mercredi après-midi, Monsieur le Maire et son équipe municipale, sont également venus participer à cette belle action de reboisement aux côtés des centres sociaux. Akrem M'Hamdi, adjoint au développement durable et à l'environnement a multiplié les visites sur la parcelle pour suivre de près le bon déroulement des opérations.


Le jeudi matin, ce sont les employés et les membres du conseil d'administration du Crédit Mutuel, partenaire financier du projet à hauteur de 3600 euros, qui sont eux aussi venus à l'entrée de Castillon pour apporter leur contribution à cette opération de replantation.


S'en sont suivis durant près de deux jours, des allers-retours de bus emplis d'enfants surmotivés, connaissant ou non Castillon, plantant pour certains un arbre pour la première fois de leur vie, des allers-retours de camions de la ville chargés de chênes pubescents, pistachiers lentisques, érables de Montpellier, arbousiers et autres plantes méditerranéennes... 1820 arbres et arbustes plantés par plus de 300 adultes et enfants de la ville !


Trois jours de sourires, de partage et de bonne humeur conclus par un goûter et un chocolat chaud bien mérités !

Ces jeunes pousses protégées actuellement par de la ganivelle grandiront au fil des années et, espérons-le, deviendront de beaux arbres sous lesquels nos enfants pourront profiter de l'ombre.
Ce nouveau bois en plein épanouissement deviendra prochainement le symbole d'une première action de replantation commune, d'un accompagnement solidaire pour redessiner le visage de notre forêt sur les années à venir.