Retour à la liste
Traitement tigre du platane

Traitement tigre du platane

Article publié le

La ville de Port de Bouc effectue depuis plusieurs années un traitement biologique contre le tigre du platane afin de limiter sa reproduction. Une nouvelle intervention a eu lieu le 9 novembre dernier.
Au total : 375 platanes ont été traités dans différents lieux de la ville (passage des Cités, rue de la République, rue Mirabeau, rue Albert Rey, rue Turenne, boulevard Salengro, boulevard Nicotra, boulevard Voltaire, cours Landrivon, rue Jules Guesdes, avenue Paul Langevin, rue Josette Reibaut, rue Gabriel Péri).

A savoir : le tigre du platane (corythucha ciliata) présente l'aspect d'une punaise qui se nourrit de la face intérieure des feuilles de platane, provoquant leur chute prématurée. L'hiver, l'insecte adulte reste sous l'écorce des platanes et sort en avril pour migrer vers les feuilles de l'arbre. Entre 200 et 350 œufs sont pondus le long des nervures et ce, 3 à 4 fois par an.
Le traitement effectué par la ville consiste à introduire le ver microscopique nématode que l'on retrouve naturellement dans les sols. Celui-ci s'attaque au tigre du platane et permet de lutter efficacement contre un grand nombre de ravageurs. Il ne présente aucun risque pour la santé humaine, animale, ni pour l'environnement.
Parfois, suivant le taux d'infection, les agents municipaux du patrimoine arboré posent sur les platanes un prédateur appelé chrysope, qui vient compléter le traitement.