Retour à la liste
PORT DE BOUC, TERRE D'ACCUEIL SPORTIVE

PORT DE BOUC, TERRE D'ACCUEIL SPORTIVE

Article publié le

Port de Bouc de nouveau plébiscité pour ses infrastructures sportives

Port de Bouc entretient son image de ville Européenne du sport, pour ne pas dire ville internationale. Après avoir reçu les sélections masculines de foot des Comores et de l’Algérie et en attendant la coupe du monde de rugby amateur en 2023, la Ville prouve encore que ces infrastructures sont à la hauteur de grands rendez-vous sportifs. En effet, samedi 18 et dimanche 19 juin, la sélection nationale des footballeuses mexicaines de moins de 20 ans s’est entrainée au parc des sports François Billoux de notre commune. Les vingt joueuses et la dizaine de personnes qui constitue le staff préparent le tournoi Sud Ladies cup. Elles y ont affronté les Pays-Bas le 22 juin, puis les États-Unis le 26 et prochainement la France le 28 juin. L’ensemble de ces confrontations a lieu à Aubagne, au stade de Lattre.

La Ville réactive

L’agent de liaison du tournoi, Fabrice Olszewski, et la sélection mexicaine ont chaleureusement remercié la municipalité pour la mise à disposition des infrastructures. « La mairie nous a sauver la vie ! » assure le premier. Installées à Fos, les Mexicaines devaient initialement s’entraîner sur un terrain de la commune voisine, avant que cela ne soit annulé. C’est ainsi que le Sud Ladies cup a sollicité Port de Bouc. Accueillir les futures professionnelles a été une évidence explique Magali Giorgetti, adjointe déléguée aux sports et à la vie associative : « La politique de la Ville a toujours été de dire oui à ce type d’événements. Si on peut aider on le fait. » Mathias Lozano, du service des sports, complète : « Je tiens à remercier le concierge et les agents : il a notamment fallu tondre la pelouse, l’arroser et tracer les lignes. » Et Magali Giorgetti d’ajouter : « C’est une bonne chose pour la ville de recevoir une équipe nationale et de faire œuvre de solidarité avec des équipes renommées »

Port de Bouc, nouvelle référence

On a beau être chez les jeunes, la sélection mexicaine est effectivement impressionnante de professionnalisme. En hauteur depuis la salle du parc des sport, un membre du staff filme les exercices des joueuses afin d’améliorer leur tactique. Au bord du terrain, une psychologue observe les compétitrices, prend des notes, et débriefe avec chacune d’elle après les entraînements et matchs. « Les organisateurs du tournoi sont très reconnaissants pour cet effort de dernière minute », souligne encore Fabrice Olszewski. Dans le milieu depuis trente ans, il glisse que par ailleurs « quand les sélections sont bien accueillies, elles reviennent. » Port de Bouc, référence sportive à en pleine expansion ?