Petite enfance

L'arrivée d'un nouveau né dans la cellule familiale est un événement formidable mais provoque aussi un bouleversement dans les habitudes, où les parents ont parfois besoin d'un coup de pouce.

Mieux connaître les ressources répondant à leurs besoins leur permet d'assumer pleinement leur rôle de parent et favorise le lien avec leur tout-petit dans de bonnes conditions.

J'attends un enfant, que dois-je faire ?

Au plus tôt pendant la grossesse
Dès que votre grossesse est confirmée par votre médecin, vous devez accomplir un certain nombre de formalités dans les meilleurs délais auprès des organismes qui gèrent vos prestations. 
Si vous travaillez, vous devez également informer votre employeur.

Dans les 3 jours qui suivent la naissance 
Vous devez, choisir le nom de l’enfant, effectuer la déclaration conjointe de choix de nom de l’enfant, effectuer la déclaration de naissance.

Dans les 15 jours suivant la naissance 
Le père de l'enfant bénéficie d'un congé de 3 jours à l'occasion de la naissance de son enfant.
Ce congé peut être pris dans les 15 jours qui précèdent la naissance de l'enfant.
 

Dans le mois suivant la naissance 
Vous devez informer les organismes qui gèrent vos prestations : Caisse d’Allocations Familiales, Caisse d’assurance maladie, complémentaire santé.

Dans les 4 mois maximum 
Vous pouvez déposer une demande de congé de paternité.

Un an maximum après la naissance
Dans votre déclaration d’impôts, il sera tenu compte de votre nouvelle situation familiale.
Dès la reprise de votre activité professionnelle vous pourrez bénéficier d’une réduction d’une heure de travail pour allaiter votre enfant.

À tout moment après la naissance 
Vous pouvez bénéficier d’une allocation destinée aux familles.
Si vous êtes salariée, vous pouvez demander un congé spécifique pour vous occuper de votre enfant. 
Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier d’une aide à la reprise d’activité (sous certaines conditions).