L'urbain au service de l'humain

"À plusieurs reprises les Port de boucain.e.s se sont prononcé.e.s pour la création de logements adaptés à leurs moyens financiers et à leurs situations familiales. À titre d’exemple, nous devons penser aux  jeunes en quête d’autonomie, aux séniors en quête d'accessibilité aux commerces en centre-ville, voire en quête de résidence spécifique pour plus de commodité. La ville n’étant pas compétente pour construire des lotissements, les habitations émanent de constructeurs et de bailleurs. Et ce, que ce soit en centre-ville, aux Arcades, sur l’anse Aubran ou au Nord de la Ville.
Toutefois les relations avec ces entités privées permettent de diversifier l’offre d’habitat, selon des prix abordables et les besoins énoncés".

Rosalba CERBONI
Adjointe déléguée au logement et à l'habitat

Conjugué à ce développement d’habitat supplémentaire, la Ville émarge au Nouveau Projet National de Rénovation Urbaine (NPNRU) et au Projet d’Investissement d’Avenir (PIA), soit à des programmes étatiques subventionnés de réhabilitation de quartiers incluant : réaménagement, diversification de l’habitat, rénovation et innovation thermique. Ce projet à long terme couvre les quartiers de la Lèque, les Aigues douces, Tassy, Bellevue et les Comtes.

D’autre part, plusieurs dispositifs existent pour épauler les propriétaires des logements anciens et les soutenir dans l'acquisition d’aides permettant la rénovation thermique, la lutte contre l’habitat indigne, l'obtention d'un permis de louer, ou encore pour conseiller et informer gratuitement les particuliers sur toutes les questions juridiques, financières et fiscales liées au logement.

En ce sens, le travail de proximité réalisé le pôle Habitat, se trouvant à la Maison des Services au Public est essentiel pour le développement immobilier et locatif de la ville.
Vous pouvez les contacter au 04 42 40 65 12.

L’aménagement urbain doit tenir compte des besoins du présent et anticiper ceux du futur avec, sans cesse à l’esprit, l’expression de la population. Une population aux désirs différents selon leur âge, leur pôle d’intérêt, leur situation familiale, économique. Définir l’intérêt général passe donc par des échanges de point de vues entre les élues, les usagers d’une structure, les riverains d’un quartier et les habitants de toute la ville.

Mettre en place des aménagements demande la connaissance commune du budget, des éléments techniques, le montage des dossiers, les financements… Soit une démarche démocratique qui va de l’avant : rencontres au bout de la rue, rencontres citoyennes à la salle Gagarine, rencontres où la parole est à l'initiative de tout projet, où le débat l’enrichit, où la décision commune le valide. Au service de cette démarche, Magali GIORGETTI l’adjointe à la citoyenneté, Fatima LOUDIYI l’adjointe aux travaux et au cadre de vie, et plus largement l’ensemble des élus aux thématiques en lien avec nos lieux de vie animent les rendez-vous sur site ou à la salle Gagarine.

Au cours de ce mandat, les objectifs de la municipalité sont les suivants

- Consulter et échanger avec la population afin de définir les projets d'envergure et les nécessités en matière de développement urbain. 

- Proposer une offre de logement adaptée aux moyens et aux besoins de la population. 

- Accueillir des projets d'habitat répartis sur l'ensemble de Port de Bouc et ciblant les besoins des jeunes actifs et des seniors. 

- Accompagner les habitants et les propriétaires dans la réhabilitation et la réfection de leur logement. 

- Lutter contre les marchands de sommeil et l'habitat indigne. 

- Instaurer un permis de louer permettant de veiller au respect des normes locatives. 

- Réaliser des travaux de rénovation au sein de l'Hôtel de Ville. 

- Aménager et restaurer les grands axes routiers de la ville. 

- Soutenir le contournement routier afin de réaménager la RN 568 en boulevard urbain.