L'urbain au service de l'humain

Avec un territoire entre mer et collines, les port de boucains ont choisi un Plan Local d’Urbanisme qui acte pour un équilibre entre zones économiques et zones naturelles.

Ses objectifs :

- Recoudre la ville par le contournement routier
- Redessiner plusieurs quartiers de la ville avec les programmes de renouvellement urbain
- Conforter une dynamique de logements nouveaux
- Faciliter les déplacements des port de boucain.e.s
- Créer de nouvelles énergies propres et durables
- Encourager le cursus scolaire et le parcours de formation
- Favoriser l’implantation d’entreprises nouvelles (même si la ville n’a pas compétence économique)  

Une Maison des Projets à votre service

La participation des habitant.e.s est une condition essentielle à la réussite des projets de renouvellement urbain de la commune. La Maison des Projets, destinée aux port de boucains et aux partenaires du PNRU est un espace ressources entièrement dédiée à la construction concertée des projets et à leur mise en œuvre. 

Gros plan sur la procédure PNRU

Pour disposer des moyens financiers et humains qui permettent de contribuer à cette phase de développement, la Ville a candidaté au Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU).
L’inscription de trois quartiers de Port de Bouc dans la démarche de NPNRU permettrait de recevoir un important soutien technique et financier de l’État et des partenaires locaux.
 
Reprenant les observations des habitant.e.s pour améliorer leurs conditions de vie au sein de leur quartier, la Ville a présenté en 2012 un dossier auprès de l’État afin d’obtenir les financements nécessaires à des réaménagements conséquents et rationnels.

L’État a retenu :
- La Lèque et les Aigues Douces en Programme National de Renouvellement Urbain (PNRU)
- Les Comtes et Tassy en Projets de Renouvellement urbain d'Intérêt Régional (PRIR).

Ces décisions mobilisent les services de l’État, de la Région,  du Département, de l’Europe et de la Ville en partenariat avec les bailleurs et les organismes sociaux.

L’habitant est au centre de cette recomposition urbaine et chacun doit prendre sa place dans toutes les réunions de concertation, dans le suivi des projets, puis des travaux.
Le processus porte sur plusieurs années avant la réalisation des grands travaux. D’ici sa mise en œuvre effective d’importantes étapes sont en cours :  concertation, atelier de travail participatifs, consultation sur les propositions architecturales, étude de faisabilité, Mous, validation des projets…

Des exemples concrets :

- La réalisation du « Parc de la Presqu’île » a été la première étape du Processus PNRU.
Concertation, ateliers participatifs, études de faisabilité, réalisation… aujourd’hui le parc de la Presqu’île reçoit chaque jour d’été des dizaines de visiteurs autour d’activités diverses.
La revisite de la Promenade Cassin :
- Ancienne promenade des Amoureux, mais néammoins trait d’union entre le centre-ville, le quartier  et la plage, la promenade Cassin était en souffrance.   Le PNRU a permis le financement de sa rénovation complète. Les travaux commenceront en juin 2019 et seront accompagnés d’ateliers participatifs.

Zoom sur le programme d’investissements d’avenir

Adepte du développement durable, la ville a postulé au Programme D’investissement d’Avenir afin d’être financée pour créer de l’énergie à couts réduits pour les port de boucain.e.s.
Port de Bouc, vise l’excellence énergétique et l’innovation environnementale avec des actions conjuguant l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments, le développement durable et la baisse des coûts d’énergies pour les habitants. Elles se déclineront en plusieurs tranches en commençant par La Lèque.
Comment ça marche ?
Ce procédé transfère les calories de l’eau de mer à une boucle d’eau douce tempérée avant de la restituer dans son milieu naturel. La boucle d’eau douce est connectée à des sous-stations (réparties par quartier). Des pompes à chaleur y convertissent l’énergie marine en température adéquate pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la climatisation.
De plus, l’énergie solaire récupérée en toiture produit de l’électricité en vue d’une autoconsommation.